Nos essais

Yuba Bikes Spicy Curry

By  | 

Et si on passait à 30 km/h ?

Dans le cadre de nos tests de vélo, nous avons récupéré dans le magasin Cyclable du 12e arrondissement de Paris, un Yuba Bike Spicy Curry. Dès les premiers tours de roues, il apparaît que ce vélo répond à la norme nord-américaine en matière d’assistance en montant jusqu’à 30 km/h. D’où notre interrogation : et si la législation changeait ?

Aujourd’hui, la législation française, en accord avec la réglementation européenne, définit la bicyclette électrique comme un vélo doté d’une motorisation électrique, d’une puissance inférieure ou égale à 250W, qui se déclenche uniquement lors du pédalage et se coupe au-dessus de 25km/h. Mais tous les cyclistes expérimentés vous le diront : 25km/h, c’est frustrant. On les atteint rapidement et après il faut tirer le poids du vélo. De leur côté, les vélos rapides (Speed Bike) proposent quant à eux une assistance jusqu’à 45 km/h. Sur le plan législatif, ils appartiennent à la famille des cyclomoteurs, ce qui suppose qu’ils soient immatriculés, assurés, et que son pilote porte obligatoirement un casque spécifiquement homologué pour ce type d’engin. Entre ces deux mondes, une troisième voie est-elle envisageable en élevant la limite d’assistance à 30km/h comme cela existe aux Etats-Unis et au Canada (la norme autorise même 32km/h) ? Cette élévation de la limite d’assistance à 30km/h présente de nombreux avantages. Le premier d’entre eux, et non le moindre, c’est qu’à 30km/h on s’intègre parfaitement dans le trafic urbain, les communes établissant de plus en plus de zones 30 dans leurs centres-villes. Les cyclistes, même les moins aguerris, roulant alors à la même vitesse que les automobilistes, n’hésiteraient plus à prendre leur place sur la chaussée ! Par ailleurs, avec une assistance se coupant à 30km/h, il y aurait moins de frustration. En effet, même sans être un cycliste de compétition, les 25km/h sont vite atteints et c’est avec regret que l’on sent l’assistance se couper, ou brouter si l’on évolue autour de cette vitesse. Par ailleurs, un passage officiel à 30km/h pour un VAE éviterait que certains cyclistes jouent aux apprentis sorciers en débridant leur moteur ou en montant des kits de motorisation bien trop puissants. En cas d’accident, le pilote sera tenu pour responsable et les conséquences peuvent être très lourdes. Enfin, cette élévation de la vitesse maximale d’assistance conviendrait parfaitement à l’usage de vélos type cargo !

L’assistance jusqu’à 30 km/h pour les VAE, militons pour !

Nous en avons fait l’expérience en testant le Yuba Bikes Spicy Curry, un vélo cargo tout droit venu des Etats-Unis. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela assure un grand confort au niveau du pédalage, même en pleine charge. Ce qui tombe plutôt bien puisque ce vélo est conçu pour transporter des enfants ou toute autre charge, jusqu’à 135 kg sur le porte-bagages. Pour cela, le Spicy Curry est conçu sur la base d’un cadre renforcé. De ce côté là, le Spicy Curry ne fait pas dans la dentelle ! Il suffit de regarder le triple étage de tubes reliant la partie avant du Yuba à la partie arrière. Ajoutez à cela quatre petits tubes verticaux solidarisant la partie arrière, et vous obtenez une structure solide et très rigide. Trop peut-être à l’usage ! D’autant que le vélo est dépourvu de fourche suspendue. Pour gagner un peu de confort, on veillera à rouler légèrement sous-gonflé afin que les pneus ballons apportent un peu d’amorti. Au niveau de la motorisation, le Spicy Curry reçoit un moteur Bosch Performance CX de 250 W. Si la puissance est donc conforme à la législation européenne, l’assistance au pédalage est efficace jusqu’à 30km/h par un simple jeu de programmation. Sachant que le Yuba Spicy Curry pèse à vide 27 kg et que notre modèle de test recevait de nombreuses options telles que des repose-pieds et une plateforme pour porte-bagages en bambou, une béquille double, de grandes sacoches Yuba et des Monkey Bar, sans oublier le panier avant, on atteint aisément les 30 kg. Autant vous dire qu’une fois embarqué de la charge, on est content de pouvoir compter sur une assistance jusqu’à 30 km/h ! Pour assurer le transport en toute sécurité, les concepteurs du Yuba Spicy Curry ont également opté pour une solution originale en montant une roue plus petite (20pouces) à l’arrière qu’à l’avant (26pouces). Ce choix apporte non seulement de la stabilité, mais permet aussi aux enfants de monter aisément pour s’installer sur le grand porte-bagages arrière. Celui-ci est compatible avec les sièges enfant de la marque Yepp. Et grâce au Monkey Bar, les enfants sont bien protégés du trafic. Par ailleurs, on remarque que la roue arrière compte 48 rayons. C’est du costaud pour supporter la charge ! On apprécie également la forte inclinaison du tube diagonal qui favorise l’enjambement du cadre. Attention toutefois au moment d’enlever la béquille (si votre vélo est équipé de repose-pieds), au moment de la manœuvre de ne pas se retrouver avec le pied bloqué dessous ! Au niveau du pilotage, on prend très vite ses marques dans la mesure où la position de conduite du Yuba est très similaire à celle d’un vélo classique. Le vélo est vraiment très stable et on apprécie l’assistance jusqu’à 30 km/h qui nous permet de monter de belles côtes sans s’essouffler, mais surtout de se sentir en sécurité vis-à-vis du trafic routier. Que ce soit dans les longues allées, ou au redémarrage au feu, on se sent intégré dans le flux routier et non pas, comme une pièce rapportée que les voitures aimeraient effacer. D’ailleurs, on a pu le voir à la tête surprise de quelques automobilistes, interloqués par leur impossibilité de nous dépasser sans être en infraction. Oui, la limite des VAE à 30 km/h devrait être la solution pour réduire les risques d’accidents en ville. Militons pour !

3900 € | 27 kg 

On aime : Une très belle tenue de route même en charge • Motorisation efficace • Capacité de chargement

On regrette : Pas d’option de batterie à 500 Wh pour plus d’autonomie • Ça tape de l’avant

Fiche technique

Cadre : aluminium 6061 – Fourche : acier CrMo – Freins : disques Shimano hydrauliques M396 – Transmission : Shimano Deore RD M610, ø180 mm – Selle : Yuba Confort – Batterie : Li-ion, 36 V – 11 Ah – Autonomie : de 48 à 90 km – Temps de charge : 3,5 h

Distributeur : www.yubabikes.fr