News

Vélo Voltaire, premier contact séduisant

By  | 

Voilà plusieurs mois que je vois apparaître sur les différents réseaux sociaux auxquels je suis connectées, des teasing sur le lancement du vélo Voltaire. Pour moi, jusqu’à nouvel ordre, Voltaire est un philosophe du siècle des lumières… Mais un vélo, jamais entendu parlé !

Et puis, il y a quelques jours, alors que les précommandes sont lancées, un mail m’invite à réserver mon essai, ce que je fais aussitôt. Il faut dire que sur la papier, ce vélo paraît plutôt séduisant. De conception française et assemblé en France, il arbore des lignes fluides et élégantes et c’est à peine si on remarque la partie électrique.

Beau, pratique et électrique

Le projet a été créé par Grégoire Lieurade et Gabriel Ecalle en janvier 2019. A l’époque Gabriel, vélotafeur, vient de se faire voler son vélo. Il travaille donc en collaboration avec Grégoire pour concevoir un vélo qui soit beau, pratique et électrique. Et c’est vrai qu’en regardant les photos qui sont diffusées sur Facebook ou Instagram, que le vélo Voltaire à de quoi séduire!

Voltaire, premier contact

Réserver un test

Aussi, ce matin, rendez-vous dans le 17e arrondissement de Paris où est situé le siège de la société, afin de découvrir « pour de vrai », ce vélo Voltaire. Dommage, la météo est loin d’être au beau fixe, c’est humide et gris. De plus, il n’y a qu’un vélo en test, et une deuxième personne arrive pour essayer elle aussi le vélo. L’expérience en selle sera donc de courte durée.

Priorité à la sécurité…

Cependant, avant d’en arriver là, faisons un point technique sur le vélo Voltaire. Nous sommes là en présence d’un VAE avec moteur dans la roue arrière alors que la batterie est située dans le tube de selle. Pour retirer cette dernière, il faut soulever la selle et déverrouiller la batterie, dotée de cellules Samsung, avec une clé afin d’éviter tout risque de vol. Toute l’électronique est développée en interne. Au niveau de la potence, on trouve un bel écran joliment intégré sur lequel s’affichent les données relatives à la vitesse.

… et à la lutte contre le vol

Au niveau de la transmission, le Voltaire est mono vitesse et reçoit une courroie. Ainsi conçu, le vélo Voltaire nécessite un entretien minimal. Il est équipé de freins à disque hydraulique et d’éclairages intégrés. Notons que ce vélo possède un feu stop qui signale le freinage du cycliste aux autres usagers de la route. C’est un équipement non obligatoire mais très bien vu en matière de sécurité. Sur le plan de la sécurité toujours et pour tenter de lutter efficacement contre les tentatives de vol, ce vélo est équipé d’une alarme qui se déclenche dès que le vélo est bougé sans avoir été déverrouillé. Et si, malgré tout, il venait à disparaître, l’intégration d’une puce GPS vous renseigne via l’application sur la position du vélo toutes les 30 secondes.

Une taille, un géométrie

Au niveau du cadre, une seule version disponible avec une géométrie ouverte pour faciliter l’enjambement. Une seule taille également pour ce vélo qui doit convenir à des utilisateurs mesurant entre 1,55 et 1,85 mètre.

Une prise en main séduisante

Concernant le test proprement dit, difficile de se faire une idée bien précise en 5 minutes. Néanmoins, on constate vite que la position en selle s’inspire clairement de celle que l’on retrouve sur les vélos hollandais, droite et confortable. Pour déverrouiller le vélo, il faut déposer un badge NFC au niveau de l’écran ou utiliser l’application dédiée, et l’assistance s’allume. Pour choisir entre les trois niveaux (neutre, tranquille et vif), il faut recourir une fois encore, à l’application et il est impossible de changer de mode d’assistance en roulant.

Pour le test, l’assistance est réglée sur le mode Vif. Aux premiers tours de pédale, elle entre immédiatement en action. Mais ce qui est remarquable, c’est le silence! Certes, il y avait du bruit dans les rues empruntées mais, même en tendant bien l’oreille, je n’ai rien entendu. Au niveau du comportement, le vélo semble bien stable et il passe très bien les pavés de la place des Ternes sans maltraiter le pilote. Autre atout et non des moindres, c’est le poids du vélo. Il ne doit pas faire plus de 20 kilos ce qui permet aux petits gabarits de le maitriser sans problème, sans le subir comme cela peut être le cas avec certains VAE. Le résumé de cet essai est assez succincte certes, mais l’impression qui en ressort est plutôt bonne.

Disponibilité

Pour terminer, signalons que le vélo est disponible en trois couleurs : noir, bleu marine et vert. L’arrivée des premiers vélos était prévue en décembre mais suite à des retards au niveau de la fourniture de certaines pièces, la livraison des premiers vélos est prévue aujourd’hui vers la mi-janvier.

Vente sur internet

Le Vélo Voltaire est en précommande sur le site de la société sous réserve d’un premier versement de 239 euros. Le prix d’achat au comptant est de 2390 € et jusqu’au 30 septembre, l’assurance casse et vol est offerte. On peut aussi l’acquérir en payant 69,90 €/mois sur 36 mois. Notons que si aujourd’hui, le vélo n’est en vente que sur le site de la jeune entreprise, à terme, des deux fondateurs espèrent ouvrir des boutiques en propre.


City Ride le magazine du vélo urbain

Abonnement 100% numérique City Ride

Le magazine City Ride sur tablette | smartphone | ordinateur


L’abonnement City Ride + cadeau kit éclairage 18 €

L’abonnement City Ride + cadeau poignées ergonomiques
18 €