Nos essais

Vélo de Ville KEB 400

By  | 

En ville, l’espace manque parfois cruellement pour stationner un vélo. C’est en partant de ce constat que la société allemande Vélo de Ville a décidé d’ajouter à son catalogue un VAE compact au caractère bien trempé.

400 wh | 25 kg | 2 799 €

Le KEB est le tout premier VAE compact présent au catalogue du fabricant allemand Vélo de Ville. Pas question pour lui de faire de la figuration dans l’univers des VAE compacts ! Le KeB possède de nombreux arguments pour séduire une clientèle urbaine soucieuse d’effectuer des déplacements confortables et efficaces au guidon d’un vélo au design contemporain et facile à garer. Il se caractérise par un cadre compact avec une poutre centrale surdimensionnée, qui accueille une batterie semi-intégrée. Un renfort relie cette poutre au tube de direction, pour une rigidité optimale. Les soudures ont été polies et un beau travail d’intégration du moteur Bosch a été réalisé. Pas de doute, chez Vélo de Ville, on sait fabriquer des vélos ! Un petit bémol peut-être concernant les logos, vraiment ostentatoires, sur chaque côté de la poutre. Pour combler un déficit d’image en France ? Mais croyez-nous, ce KEB a bien d’autres atouts à faire valoir auprès de la population urbaine, masculine ou féminine, grâce à son enjambement bas.

Grâce à la potence Speed Lifter Twist le KEB a sa place dans le couloir d’un appartement.

Le 400, milieu de gamme de la famille KEB, peut être personnalisé selon le principe de la fabrication sur mesure cher à Vélo de Ville. On trouve ainsi 30 couleurs différentes, 4 groupes de vitesses, le type d’écran, la puissance de la batterie, l’éclairage… de quoi se construire un vélo aux petits oignons ! Le modèle testé est monté en Shimano Deore 11 vitesses, pour se sentir à l’aise sur tous les parcours. Il reçoit des freins à disque Shimano, offrant un bon compromis entre le mordant et la progressivité, ainsi que des pneus ballons que l’on veillera à ne pas gonfler au maximum si l’on souhaite adoucir un peu la rigidité du cadre. Car les pneus sont la seule source d’amorti de ce vélo avec la selle Medicus City. Développée par des médecins, elle absorbe une partie des chocs et offre une assise très agréable. C’est un atout précieux pour le confort ! Notons aussi la présence du système Speed Lifter twist qui permet de modifier rapidement la hauteur du poste de pilotage (idéal quand le vélo est utilisé par plusieurs personnes) et de tourner le guidon parallèlement au cadre pour gagner de la place dans un couloir ou dans un ascenseur, lorsqu’on parque ce deux-roues.

Au guidon du KEB, le plaisir est là

Sur le terrain, le KEB est très plaisant à piloter. Il offre une bonne position de conduite et se révèle facile à prendre en main. Plutôt vif, malgré son poids, il procure immédiatement un certain plaisir. A son guidon, on se faufile aisément partout et on se joue de tous les parcours, qu’ils soient plats ou vallonnés, grâce, entre autres, aux 11 vitesses et aux quatre modes d’assistance. L’ascension de la butte Montmartre à Paris ou de la colline de Fourvière à Lyon ne posera plus de problèmes. Cerise sur le gâteau : en cas de panne de batterie, il roule très bien sans assistance.

Envie de découvrir d’autres tests de Vélo de Ville ? https://www.city-ride.fr/velo-de-ville-ceb-900/