Tour du Monde à vélo en 80 jours

Par  |  0 Comments

Le cycliste d’endurance Mark Beaumont s’apprête à parcourir près de 30 000 km sur son vélo et réaliser un tour de monde en 80 jours que personne avant lui n’a jamais réussi. Le précédent record a été établi par le néo-zélandais Andrew Nicholson en 123 jours.

Le départ de cette aventure est prévu le 2 juillet à 4 heure du matin au pied de l’arc de triomphe, à Paris. L’Artemis World Cycle emmènera donc Mark Beaumont de Paris jusqu’à Pékin, puis en Australie et Nouvelle-Zélande avant de rejoindre l’Amérique du Nord entre Anchorage et Halifax. La dernière portion reliera Lisbonne à Paris pour une arrivée sous l’Arc de Triomphe. Pour réaliser cette performance absolument unique, l’écossais de 34 ans devra rouler 16h et avaler 400km par  jour. Il prévoit de se lever tous les matins à 3h30 pour un départ à 4h. Il effectuera ensuite des sessions de 4h de course, entrecoupées de pause de 30mn, sa journée se terminant à 21h30. Pour tenir le rythme, Mark Beaumont devra boire entre huit et dix litres d’eau par jour (la moyenne pour une personne est de deux litres) et consommer 8000 calories. Chaque cycliste amateur sur le parcours de Mark est encouragé à pédaler avec lui pour lui apporter son soutien!

Mark Beaumont n’est pas un novice dans ce genre d’exploit. Il sait donc que le défi va être difficile. « J’ai fait un tour du monde à vélo il y a 10 ans donc j’ai une bonne idée de l’ampleur du projet.  Mais à cette époque, je ne bénéficiais d’aucun soutien : je devais trouver de l’eau potable et de la nourriture tout seul, je campais au
bord de la route… Pour cette tentative de record, un véhicule d’assistance me suivra en tout temps. Un autre véhicule, destiné aux médias et à la mise à jour
des étapes, fera également le chemin avec moi. Donc je n’aurai qu’à me concentrer sur la course. En tant qu’athlète, je suis très enthousiaste
à l’idée de repousser les limites de mon corps et de mon esprit sansavoir à gérer les inconvénients d’une aventure en solo. Pour réussir le pari de parcourir le monde en 80 jours, je vais rouler 384km par jour pendant 75 jours – les cinq jours qui restant étant réservés au transferts et autres vols. »

Pour ce tour du monde à vélo Mark roulera sur un Koga Kimera Pro équipé de freins à disque Di2 hydrauliques, de roues deep section de 47mm, des pneumatiques Race D Evo de 28mm et des bars aero. « C’est un vélo très confortable mais aussi très léger et rapide. Je vais utiliser un tracker Strident Sensors pour
mettre à jour ma position régulièrement en ligne et pour obtenir validation auprès du livre Guinness des records. Je chargerai également mes
statistiques quotidiennes sur Strava. »

Possibilité de suivre suivre la course sur www.artemisworldcycle.com