Business

Le marché du cycle porté par le VAE

By  | 

On s’en doutait, les chiffres divulgués lors de la 21e édition de l’observatoire du cycle le confirment : Avec une progression de 21% et 338 000 unités vendues, le VAE consolide sa croissance.

En 2018, le VAE représente désormais 13% des ventes en volume (pour un marché global d’un peu plus de 2,7 millions de vélos vendus sur le marché français) et 40% du chiffre d’affaires des ventes totales de vélos qui atteint en 2018, un peu plus de 1,3 milliard d’euros, en augmentation de 1,2%. Cette évolution du chiffre d’affaires de la partie cycle vient pour beaucoup du prix moyen des VAE qui s’élève à 1535 euros (5 fois plus cher à l’achat qu’un vélo traditionnel dont le prix moyen est de 337 € (-3%)

VTTAE et vélos de route à assistance, une croissance inattendue

Parmi les 338 000 VAE vendus en 2018, on note bien évidemment une forte prépondérance des vélos de ville qui représentent 60% de part du marché. Mais ce qui surprend le plus, c’est la forte croissance de VAE à caractère sportif. On a vendu en 2018, 65 000 VTTAE et 63000 VTC AE, ces deux segments représentant respectivement 19 et 18% de part du marché. « Il est loin le temps où les puristes du VTT décriaient l’assistance en déclarant que cela ne prendrait jamais dans leur milieu », s’est amusé André Ghetem, Président de la commission cycle et mobilité de l’Union Sport&Cycle, lors de la présentation de l’Observatoire du cycle. Au niveau de la route, 3800 modèles à assistance électrique se sont écoulés en 2018 sur le marché français. Une vraie surprise alors que l’offre n’était pas encore très étoffée dans ce domaine. Les vélos cargo représentent quant à eux 1% des ventes de VAE avec 3700 unités vendues en 2018.

Aujourd’hui, avec le principe de l’intégration, les VAE se distinguent très peu des vélos classiques

Les perspectives du marché ?

A la question de savoir comment il voyait l’évolution du marché du cycle dans les années à venir, Jérôme Valentin, président de l’Union Sport & Cycle a « prédit » qu’en 2025 on atteindra le million de VAE sur le marché français. Il s’est également félicité de la mise en place d’une politique antidumping contre les importations de deux-roues en provenance de Chine. Cela se traduit d’ores et déjà par le retour de fabricants de cycles en Europe mais aussi en France. Il croit au retour d’une véritable industrie du cycle sur le territoire français.