Business

G-Boost, un kit pour transformer un vélo classique en vélo électrique

By  | 

La start-up grenobloise EBike Lite, créée par Guenther Horn et Dominique Houzet lance G-Boost lance un kit électrique puissant, compact et silencieux et léger permettant de transformer un vélo classique en vélo électrique en moins de 15 minutes. Pesant moins de 1 kg, le système GBoost permet à l’utilisateur d’atteindre une vitesse d’assistance de 25 km/h. Cette solution présente deux grands avantages : Recharge de la batterie en descente; bascule rapide du mode électrique en mode vélo normal, sans la moindre sensation de freinage.

Le bloc moteur, à peine visible monté sur un vélo, pèse seulement 950 grammes. Le moteur peut être complètement débrayé pour continuer à utiliser son vélo Gboost sans assistance, comme un vélo normal. Il est également possible de le garder embrayé pour recharger sa batterie lorsque le cycliste est en descente.

Une facilité d’installation évidente

Le kit Gboost a été conçu pour être installé en quelques minutes sur n’importe quelle taille de vélo. Une seule et unique vis est nécessaire pour fixer le bloc moteur et il n’y a pas besoin d’installer de disque magnétique externe ou de capteur. En effet, un capteur intégré de pédalage breveté le rend compatible de manière universelle. Il suffit de coller un petit aimant sur l’axe du pédalier. Pas de capteur sans fils alimentés par batterie, donc pas de risque de défaillance de la connexion sans fil !

Une application smartphone pour configurer la vitesse et la puissance

Grâce à la technologie Bluetooth, le cycliste peut connecter le contrôleur Gboost à son smartphone (iPhone et Android). Il a ainsi la possibilité d’ajuster, via des curseurs, les limites de vitesse et de puissance pour chacun des 5 modes d’assistance. D’autres caractéristiques sont disponibles comme par exemple le mode anti-vol et le mode enfants.

Le kit entier coûte entre 899 euros TTC et 1299 euros TTC en fonction de la puissance du moteur. Les créateurs de Gboost ont pour ambition de réaliser 1000 ventes sur le marché français et allemand d’ici la fin de l’année.